Arkantz - Blog humaniste & républicain de vigilance

02 juin 2020

Mieux ne vaut-il pas se taire ?

Silence, on ne tourne plus La peur aura triomphé, quand l’homme aura abdiqué toute logique. Dans le tintamarre médiatique, le poison des médias aligne ses victimes. La crise du Covid-19 réussira-t-elle à dynamiter la société ? Le torchon brûle entre les tenants d’un hygiénisme sévère et les militants de l’immunité naturelle. Les uns chercheront à se protéger de l’extérieur ; les autres à se renforcer de l’intérieur. Les premiers se soumettront servilement aux directives venues d’en haut ; rebelles, les seconds... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juin 2020

Coviduité…

N’attends rien de personne ! Se tromper forge l’expérience. Sans la liberté de se perdre, on ne dénicherait pas un chemin de connaissance. La sérendipité nous conduit par une porte dérobée vers un univers inattendu, c’est l’ouverture sur l’inconnu. Mais se tromper provoque également la déception. Nous croyions connaître une personne, nous pensions avoir trouvé un terrain d’entente, nous explorions des affinités communes et Covid-19 aidant, tout bascule. D’après les premiers diagnostics, le Covid-19 pourrait entraîner des... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mai 2020

Encore un matin…

Et nous sommes encore là La vie n’est pas un concours de vitesse. L’endurance prévaudra toujours. À quoi bon être le plus rapide, si l’on est incapable d’aller plus loin. Mais jusqu’où ? Pourquoi courir le monde quand on ne sait plus le regarder en appréciant l’instant présent ? Ne sommes-nous pas devenus des collectionneurs de souvenirs plutôt que des acteurs du moment, dans l’ici et le maintenant (Hic et Nunc) ? On ne peut être qu’effaré par cette attirance pour l’immédiateté. Que peut-on comprendre de la... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 mai 2020

Faire carrière…

Et tailler sa pierre « Je me voyais déjà… », écrivait Charles Aznavour. En 1964, cette chanson scellera son destin de chanteur, lui que la critique traînait dans la boue. Qui ne s’a jamais voulu réussir, faire carrière, être récompensé ? Faire carrière constitue l’ADN de certains. Ce sont d’abord les ambitieux qui en rêvent. L’ambition se nourrit du désir d’acquisition ou d’obtention afin de satisfaire son amour-propre. Servir ses ambitions, lorsqu’on peut les assouvir, permet de goûter au pouvoir ou de recevoir... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 mai 2020

Implosion programmée…

Ou la fin d’un système Phénomène inverse de l'explosion, l'implosion disloque un objet quand la pression exercée à l’extérieur celui-ci est supérieure à sa pression intérieure. Imaginez que cette pression est votre main broyant une canette. L’écart entre ces deux forces devenant suffisamment important, la résistance mécanique est brisée. L’implosion se produit brusquement au point de rupture, comprimant l’objet. Initialement projetés vers l'intérieur, ses débris se dispersent ensuite par inertie ou par rebond vers l'extérieur. Les... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mai 2020

Entre colère…

Et oisiveté « La colère est parfois nécessaire non pas dans le but de détruire mais pour marquer une limite, pour affirmer une vérité pour le bien de tous, et pour son bien propre. » L’Abbé Pierre Classée parmi les péchés capitaux par l’Église, la colère (colère -aversion) est pour les Bouddhistes un des trois poisons avec le désir-attachement et l’ignorance. Afin de garder la maîtrise de soi, nous devons donc apprendre à surmonter nos émotions ou vaincre nos passions. C’est ce que nous enseignent la philosophie, la... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 mai 2020

De la passoire à la moulinette…

Quand les mots font mal Celui qui ne fait rien ne se trompe qu’une seule fois. Lorsque nous vient le désir d’agir, nous pouvons commettre des erreurs. C’est par l’erreur que nous parvenons à anticiper pour avancer. Cumuler les échecs ne fera jamais de vous un « looser », un raté, si vous arrivez à démêler l’écheveau des problèmes afin de découvrir la faille. Aucune invention humaine n’a fonctionné dès le premier test. Il y eut des casses, des accidents voire des victimes du progrès, jusqu’à ce que l’on identifie la... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2020

Éloge de la lenteur

Courir après le temps À peine arrivé à la gare de Paris-Montparnasse, le passager qui me faisait face se leva en toute hâte puis se rhabilla tout aussi vite. Il empoigna rapidement sa valise posée sur le porte-bagages et, se tournant vivement vers moi, me souhaita brièvement une bonne journée. Je lui répondis poliment. Pendant tout ce temps, je n’avais pas bougé. À quoi bon me servait de courir ou de me précipiter ? Déjà bien avant l’annonce de la fin de notre voyage, de nombreux passagers se pressaient dans le couloir, alors... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2020

Vincent, François, Paul et les autres…

Une Étrange Affaire Face à la crise de la cinquantaine, les couples se font et se défont, les amitiés se ressoudent ou volent en éclats. Il suffit parfois d’un incident, d’un accident, d’une maladie pour que tout bascule. Vous n’avez Encore Rien Vu. Entre infos et intox, complots réels ou imaginaires, le Covid-19 restera Une Étrange Affaire. Saura-t-on un jour si La Guerre est Finie ? Beaucoup auraient aimé dire : « Partir, revenir… Je rentre à la Maison. » Mais avec Sept Morts sur Ordonnance et les... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mai 2020

Sortie de route…

Perdre la face ou la tête En perdant la face, c’est de sa superbe qu’on abandonne, humilié et couvert de honte. La littérature regorge d’exemples. Étudions le duel d’abord verbal opposant le Vicomte de Valvert à Cyrano, dans la pièce d’Edmond Rostand (Scène IV). Le Vicomte —      Attendez ! Je vais lui lancer un de ces traits !… (Il s’avance vers Cyrano qui l’observe, et se campant devant lui d’un air fat.) —      Vous… vous avez un nez… heu… un nez… très grand. Mieux vaut... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,