23 décembre 2011

Lettre Ouverte aux Hommes Politiques

Voter une loi pénalisant la négation d’un génocide ne revient en rien à verrouiller la pensée ni céder à un quelconque lobby. La profanation de monuments commémoratifs, de stèles funéraires ou les agressions physiques pour cause d’appartenance qui vont jusqu’au meurtre (Hrant Dink en a été l’exemple) ne sont en rien des actes de pensée, mais des actes tout court ; des actes répréhensibles qu’on appelle crimes ou délits. Quant aux pressions, elles venaient plutôt du côté du Bosphore, ingérences inacceptables dans la vie... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,