Un 10 mai qui passe…

Dimey

Dominique chante Bernard... Dimey toujours

Avec le dit Mai toujours maussade, le printemps tarde à venir. Le printemps arabe est devenu un désert de tristesse et de larmes syriennes. Le printemps des peuples vire au cauchemar financier des plus faibles. Chacun attend de l’autre un geste mais refuse de faire le premier. Le printemps des cons brisera le mur du même nom. Et les pigeons de toujours ne voudront plus se faire plumer au clair de la lune.

Quant au monde, il continue de tourner cahin-caha. Les promesses tenues ne le seront jamais. Les espoirs d’un jour seront forcément déçus. On donnera du pain et des jeux pour satisfaire le plus grand nombre, histoire de lui faire oublier le quotidien. En y ajoutant des petits scandales et des grosses magouilles pour faire passer la pilule, ce sera plus sûr.

Et Bernard dans tout ça ? Dimey, bien entendu. Le poète de Montmartre savait improviser des vers sur un coin de table de la rue Lepic ou de la rue Mansart, entre deux verres de rouge.

Où es-tu, Bernard ? Que penserais-tu de cette chienlit ?

J’imagine bien que les dérives de nos contemporains t’inspireraient quelques rimes assassines que ne renieraient ni Villon ni Bruant.

De ces « Syracuse » promises à la Fauche organisée que dirais-tu de ce Zoo.

Les Enfants du Louxor, ceux de La Belle Age sont de retour Incognito. Et le Quartier des Halles, Il Faut l’Avoir Connu.

L’Enfer, c’est pour les Imbéciles. Car, Pour Les Amoureux du Pont de Sèvres, ce sont Les P’tits Hôtels, Le Premier Bal et Que Tournent les Années, Les Petits Cartons, Le Guilledou puis L’Amour et la Guerre.

Ne Me Dis Pas Avec Le Reste que Jésus Pardonne à Nos Péchés Puisqu’On s’Aime Pour Un Mot pendant Les Feux de l’Été. Et À Celui qui Saurait avec un peu de La Cervelle, Quand On n’a Rien à Dire, on pourrait répondre Surtout Ne Me Dis Plus Un Mot.

Eh, oui, mon Cher Bernard, N’Oublie Jamais, encore un 10 mai qui passe pour un Dimey éternel…


Merci à Vous (En hommage à Armand Seggian, compositeur de chansons écrite par Dimey, décédé le 21 mai 2011)