23 octobre 2007

Le ridicule ne tue pas… La haine… Oui !

La perspective d’un vote du Congrès pour la reconnaissance du génocide des Arméniens semblerait s’éloigner, de nombreux parlementaires américains hésitant à confirmer leur intention de confirmer leur engagement. Les raisons sont nombreuses. Le chantage de la Turquie d’entraver la circulation du fret vers la base d’Incirlik qui sert au Pentagone pour la guerre en Irak comme les gesticulations d’Ankara contre les Kurdes du PKK et ses menaces d’intervention sur le territoire irakien effraient certains membres du Congrès. Pourtant, par le... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Les couples se font et se défont...

Les couples se font et se défont. Ainsi va la vie. Qu’il s’agisse d’un Président de la République et de son épouse n’y change rien ! Pourtant, depuis des semaines, des rumeurs couraient sur le divorce de Nicolas et Cécilia Sarkozy. Le 18 octobre, la rumeur a laissé place à un communiqué de l’Élysée. Clap de fin en pleine grève des transports publics. Une autre rumeur enfle. Ce communiqué serait tombé opportunément pour mettre la grève et les luttes syndicales pour la défense des régimes spéciaux au second plan. ... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2007

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles...

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. Sénèque Les politiciens devraient méditer cette phrase au lieu de se complaire soit dans un immobilisme coupable, soit dans une agitation inutile. Si le monde du travail a changé, la pression au travail est toujours aussi forte. Elle affecte de plus en plus les cadres, à qui l'on demande d'être encore plus performants. Dans la perspective de la globalisation,... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2007

Les Principes qui me guident

La Flamme de la RésistanceParisJe suis issu d'une famille héritière des idéaux de la Résistance française et me fais fort de rester fidèle à ses principes. Je m'incline auprès de ceux qui ont souffert de l'oppression d'un certain pouvoir turc, un pouvoir nationaliste qui a abrogé le califat au nom du progrès, attiré à lui les minorités de l'Empire pour prendre le pouvoir. Arrivé à ses  fins, il a entrepris une politique ultra-nationaliste, dite pan touraniste, qui exigeait l'anéantissement de populations entières. ... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2007

À propos de Dieu... et de son instrumentalisation

En réponse aux commentaires reçus à mes articles sur le Liban publiés sur Emarrakech.infoPour faire la paix, il faut faire la guerre. C’est du Jules César : « Si tu veux la Paix prépare la guerre ». Je n'ose pas croire que cela puisse figurer dans des textes sacrés. De même, puisque les religions monothéistes disent que Dieu a créé l'Univers, cela suppose que Dieu est universel. En ce cas, instrumenter Dieu ou L’embrigader sous un drapeau, dans un parti ou dans une croisade est une hérésie. C'est pourtant ce que toutes les religions... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2007

Le ridicule ne tue pas… Hélas !

Le 10 octobre 2007, la Commission des Affaires Etrangères du Congrès des États-Unis a adopté par une majorité de 27 voix pour et 21 contre la résolution HR 106 reconnaissant le génocide des Arméniens perpétré par les Turcs en 1915.Cette résolution peut désormais être présentée au vote du Congrès ; elle a déjà le soutien d’une majorité de parlementaires américains.Durant les jours et les semaines qui ont précédé ce vote les autorités turques par les voix de leur nouveau Président élu Abdullah Gül, de leur Premier... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2007

Le Diable de Çildir

Le Diable de Çildir : RomanN° SGDL 2006.11.0265 1920, la Grande Guerre a détruit des familles entières, et laissé derrière elle ruines et désolation. Elle a aussi eu ses héros anonymes, ses héros de hasard. Réfugié à la tête de son armée de mercenaires dans sa forteresse, au sud du Caucase, à la frontière irano-arménienne, le prince-général de Lambron est l’un de ces héros-là. Qu’est ce donc que l’héroïsme sinon que d’avoir bravé la mort ? Chaque homme a ses secrets. Chaque homme a ses blessures. À quoi... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 10:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 octobre 2007

Le Prince des Faces

Le Prince des Faces : Roman N° SGDL 2001.05.0302 Surnommé "L'Œil", Douglas Kendall a été l'un des meilleurs photo-reporters de guerre de son temps. Peut-être le meilleur. Une photo durant sa dernière mission en Bosnie bouleverse sa vie. Sombrant dans l'alcoolisme, il choisit de s'exiler volontairement dans un monastère, situé dans une île au nord du Brésil. Que trouvera-t-il dans cette fuite ? En proie à un cycle d’autodestruction, il est amené à découvrir les pièces d’un puzzle dans... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2007

Espoir en Birmanie...

La démocratie a de l'eau dans le gaz en Birmanie. Trop d'intérêts sont en jeu pour condamner la répression féroce des manifestations pacifiques dans la capitale birmane. La Chine et la Russie essaient de temporiser. Au-delà, c'est l'approvisionnement des voisins asiatiques qui peut être en péril. Les enjeux économiques priment sur les droits de l'Homme.Prix Nobel de la Paix, Aung San Suu Kyi est condamnée à la résidence surveillée. Alors que le peuple souffre de faim, les militaires de la junte au pouvoir encaissent les bénéfices de... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2007

Le Château d'Auvers-sur-Oise...

Le Château d'Auvers-sur-Oise... ...Voyage au Temps des ImpressionnistesIl était une fois, au bord de l'Oise, sur un coteau à la sortie du petit village d'Auvers-sur-Oise, un château d'une rare élégance, édifié au 17ème siècle pour un banquier italien de la suite de Marie de Médicis... Comme dans le conte de la Belle au Bois Dormant, mais trois siècles plus tard, le château étouffait sous le lierre, les gravats, les ronces et les mauvaises herbes. Ce château oublié par le temps et l'histoire, c'était le château de Léry qui... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]