15 octobre 2012

Renault : Quand les prédictions…

Deviennent suicidaires ! 007 au pays du Los.. Ange « Gouverner, c’est prévoir », était-ce le Brahmane Sissa (sous la plume de Jules Lazard) ou Émile de Girardin (journaliste et homme politique français) qui fut l’auteur de cette citation. À vrai dire, cela importe peu. Mais la direction de Renault l’a prise au pied de la lettre ou du mail en la circonstance. On se souvient de la rocambolesque histoire d’espionnage qui avait conduit à soupçonner des cadres de l’entreprise d’intelligence économique. L’affaire avait fait grand bruit... [Lire la suite]
02 octobre 2012

Ne Tirons Pas... sur l'ambulance

Elle ne roule déjà plus... Je vous laisse apprécier le sens du roulage Au format Dodge, c'est plus costaud pour affronter la crise... On prend les mêmes et l'on recommence. Enfin presque ! Au concours des petites phrases, les arguments percutent d'un côté comme de l'autre. Quand Cécile Duflot donne des cours de genre, en bon français, Bernard Accoyer lui répond académiquement. On appelle ça se faire torpiller. Chacun criera victoire pour son propre bord. Mais en matière de bordée, l’injure tient la corde. Lorsque le prof Ayrault... [Lire la suite]
24 septembre 2012

Najat Vallaud-Belkacem...

Donne dans les effets de manches ! « Si nous avions été des manchots, nous aurions eu du mal à nous retrousser les manches. » Voilà un commentaire que les manchots apprécieront. Chère Najat, remuer du vent ne fait que des courants d'air. La gestion de la situation économique est la priorité. Les promesses ou les effets d'annonce, on les met sous le coude, si on en a un bien entendu. Il est vrai que lorsque le bandit s'accole au manchot, c'est le contribuable qui perd sa chemise. Bien littérairement.  
13 septembre 2012

Le syndrome

Du roi Lear Lear interprété par Jean-Claude Drouot Le politique est-il au-dessus de l’économique ? L’homme politique s’imagine, qu’arrivé au pouvoir, il va en avoir. Le seul vrai pouvoir qu’a le président (résident) de la République est le code de la frappe nucléaire. On appelle cela le pouvoir de vie et de mort, sur lui inclus. Il faut être fou, suicidaire ou aux abois pour recourir à cette extrémité, à moins de n’avoir plus le choix. Bon, l’homme destructeur et guerrier, on connait la chanson. C’est dans les gènes de tous... [Lire la suite]