21 janvier 2017

Donner des leçons de démocratie

Et rejeter le verdict des urnes Jamais investiture d’un président des États-Unis n’aura été aussi critiquée explicitement et implicitement par les médias. À voir le langage corporel de Jacques Cardoze, on ne pouvait que décrypter crispation et rejet. Que dire des Etienne Leenhardt et autres chroniqueurs politiques qui, d’ores et déjà, contribuent à la diffusion de rumeurs. Donald Trump fait peur aux uns et, dans le même temps, suscite l’espoir des autres. Ces autres, ce sont pour beaucoup de nos journalistes, des idiots, des peu... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 avril 2016

Si les Américains élisent Hillary Présidente... Par Paul Craig Roberts

Le contrôle par les  1 % sera complet 12 avril 2016 | Paul Craig Roberts Richard C. Cook pense que Bernie Sanders pourrait devenir le prochain président. Mais Sanders pourrait-il faire une quelconque différence ? Régime d'Obama était totalement différent de ses messages de campagne, tout comme le régime de Bush ne différait pas de ses messages de campagne. Les néoconservateurs ont  créé le spectre du terrorisme et l'ont utilisé avec succès pour créer et renforcer un état de guerre/policier. Les  Un pour Cent... [Lire la suite]
23 février 2015

Le meurtre mis en scène…

De la fiction à la réalité Stalingrad de Jean-Jacques Annaud (Jude Law) - 2001 Pulvérisant le Box-Office aux États-Unis, American sniper sort sur les écrans, alors qu’ISIS continue ses mises en scène macabres des côtes de la Libye aux confins de l’Irak. Si le premier met en images les « souvenirs de guerre » de Kyle dit la Légende, après ses « exploits » à Falloujah, le califat amplifie ses menaces directement ou indirectement. Les Shebabs somaliens n’ont-ils pas appelé à des actions terroristes dans les... [Lire la suite]
23 mai 2014

De la fessée à la déculottée

Ou des sévices au plaisir honteux Dans les Confessions, Jean-Jacques Rousseau révèle l'épisode d'une fessée qui tout en étant crainte sous la forme d'une menace réveille en lui un plaisir honteux après l'avoir reçue. Était-ce parce que celle qui la lui avait administrée, Mademoiselle Lambercier était une femme de 30 ans ? Ne fantasmons pas, car avoir 30 ans à cette époque n’était-ce déjà pas un âge avancé ? Toujours est-il que pour le Genevois de 8 ans cet épisode fut marquant. D'autant qu'il nous apprend par la suite que... [Lire la suite]
30 janvier 2014

Ils... Eux... en un mot les autres !

Le complot de la théorie à l'obsession Illuminé... dans sa folie destructrice En période de crise, morale, sociale ou économique, ressortent les vieux démons du complot. Il est toujours plus simple de s’en prendre aux autres qu’à soi-même. Ces « autres », ce sont les « ils » ou les « eux » qu’avait dialogué pour Belmondo Michel Audiard dans Le corps de mon ennemi d’Henri Verneuil. Sans carapace, ni griffes, ni défenses, l’être humain serait-il un animal craintif par nature ? On craint toujours... [Lire la suite]
02 avril 2013

Mauvais calculs : la partie syrienne et le gambit irakien

Un piège régional et international Le Chevalier jouant contre la Mort - Le Septième Sceau Dans la culture américaine, il y a d’un côté les bons et de l’autre les méchants. Les tuniques bleues, les cow-boys appartiennent au premier cercle, les indiens et les gangsters au second. Cette vision simpliste du monde s’étend au-delà des clichés cinématographiques. Il aura fallu quelques années à John Ford pour tourner Cheyennes. Mais, il en faudra beaucoup plus pour que l’administration américaine admette enfin que son modèle n’est pas... [Lire la suite]
04 mars 2008

Oscar de la mauvaise foi

  Dans une démocratie, la liberté d’opinion doit être garantie et ne peut être contestée sauf si elle est contraire à l’ordre public. Les États-Unis revendiquent le titre de démocratie. Il est cependant certaines « vérités » qu’on ne peut pas mettre en doute, a fortiori lorsqu’on n’est pas Américain. La presse britannique titrait que la cérémonie des Oscars avait été boudée par les téléspectateurs américains au motif que le palmarès n’aurait pas récompensé les « valeurs nationales », notamment pour le prix d’interprétation... [Lire la suite]