27 octobre 2012

Bercy braque…

Les escrocs et les voleurs L'argent du crime paierait-il ? Là est la question ! L'agence de recouvrement des avoirs saisis et confisqués, la désormais célèbre AGRASC estime avoir accumulé près de 812 millions d'euros en vendant les biens issus de la délinquance. Bingo ! C'est mieux que le Loto... À 280.000 € par jour, l’État peut remercier les brigands. Il est vrai qu’en termes de braquage piquer 75% de leurs revenus aux riches, c’est du haut vol. Mais, celui-là est légal, enfin il le sera quand la loi sera votée. Robin des... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 octobre 2012

A la recherche…

Du symbole perdu Y-croit-on encore ? La France suit-elle un cap ? Le détricotage des mesures prises sous la présidence de Nicolas Sarkozy et le train des augmentations semblent être les deux mamelles du gouvernement Ayrault. François Hollande, quant à lui, cherche un symbole fort pour donner du cachet à son mandat. En dehors de celui de l’aspirine, on ne voit guère quel en serait l’éclat. Est-ce du côté de la repentance qu’il faut aller chercher l’inspiration ? On navigue bien entre deux eaux. C’est ce que confirme... [Lire la suite]
17 octobre 2012

Quand Air Sarko One…

Reste sur le tarmac   Le président normal est en chute libre ! On appelle cela faire un piqué… la main dans le sac. Passera-t-il le mur du son ? La question reste posée… sur le tarmac pour que l’avion présidentiel s’y sente moins seul. Il faudra que j’en parle à Baumgartner.
Posté par arkantz à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 octobre 2012

Ne Tirons Pas... sur l'ambulance

Elle ne roule déjà plus... Je vous laisse apprécier le sens du roulage Au format Dodge, c'est plus costaud pour affronter la crise... On prend les mêmes et l'on recommence. Enfin presque ! Au concours des petites phrases, les arguments percutent d'un côté comme de l'autre. Quand Cécile Duflot donne des cours de genre, en bon français, Bernard Accoyer lui répond académiquement. On appelle ça se faire torpiller. Chacun criera victoire pour son propre bord. Mais en matière de bordée, l’injure tient la corde. Lorsque le prof Ayrault... [Lire la suite]
11 septembre 2012

Des promesses…

Aux désillusions Churchill:. photographié par Y. Karsh La sincérité existe-t-elle en politique ? À n’en point douter, si les politiques étaient vraiment sincères, ils sauraient par avance que leurs promesses ne seraient jamais tenues. La promesse n’engage dans les faits que celui qui veut bien l’entendre, dans notre cas de figure l’électeur. Si l’électeur est assez naïf pour croire aux discours des politiques, alors il sera perpétuellement déçu et tournera le dos à la vie politique en se réfugiant dans l’abstention. Il en... [Lire la suite]
10 septembre 2012

Il est…

Bel..ge Encore une histoire belge. C’est l’histoire d’un mec. Un mec presque normal. Presque parce qu’il est bourré… de pognon (banane !). T’es bourré ou quoi ! Donc un mec, disons normal, un Français quoi ! Un Français plein aux as, je précise, qui demande à devenir belge. Quelle idée ? Ils jouent mieux au poker au pays de la frite. Tu veux être belge, toi ? J’ai dit belge… pas beige. T’écoute rien… On dirait François Hollande. Oui, je sais la Hollande ce n’est pas la Belgique. C’est une autre histoire.
Posté par arkantz à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 août 2012

Tir ailleurs…

Pour tirailleurs… Ils sont aussi morts pour la France Fabius a le sens de la formule. Responsable mais pas coupable, notre phraseur aurait « taclé » Nicolas Sarkozy qui aurait émis des doutes sur la fermeté du président Hollande. N’ayez pas l’esprit mal tourné sur le propos pour autant qu’il ne faille pas s’y étendre trop longtemps. Notre président nous a habitués à une fermeté plutôt variable ponctuée par des coups de gueules tout aussi variés. La fermeté en question concerne la Syrie et son répressif dirigeant Bachar... [Lire la suite]
10 juillet 2012

Je t'aime…

Moi non plus Ce que des hommes défont... d'autres hommes refont Après 3 guerres, 1870 et Sedan, 1918 et 1945, les relations entre la France et l’Allemagne avaient atteints des sommets d’incompréhension voire de rejet mutuel. La traversée des villages de l’est de la France garde comme une plaie ouverte les traces de ces catastrophes humaines. Des générations d’hommes se sont affrontées sur ces champs de batailles pour assouvir la folie de leurs dirigeants. Fort justement Paul Valéry écrivait que : « La guerre, un massacre de... [Lire la suite]
07 juillet 2012

Le président cherche...

à prendre de la profondeur (à défaut d'en avoir) James Mason Capitaine Nemo (1954) Pour aller au fond des choses, le président Hollande a choisi de s’embarquer dans un sous-marin. Rien de tel que la solitude des profondeurs pour mener une introspection des plus profondes. Alors que sa cote de popularité commence à plonger, François Hollande anticipe en décidant de s’immerger dans les abysses. Loin du tapage parisien et des lazzis qu’a dû encaisser son premier ministre, ce n’est pas seul mais en compagnie d’un équipage rodé à la... [Lire la suite]
06 juillet 2012

Henri dégaine et la bâche prend l’eau

Règlement de comptes à l'UMP Décidément, à l’UMP on se déchire. Jean-François Copé et François Fillon briguent la tête du parti, alors qu’Alain Juppé dans la coulisse prétend qu’il n’est pas candidat. Roselyne Bachelot s’épanche dans son livre À feu et à sang, Carnets secrets d'une présidentielle de tous les dangers. Elle y égratigne avec plus ou moins de subtilité les conseillers du président Sarkozy. Invité de la Boîte à Questions, séquence du Grand Journal diffusée mardi 3 juillet sur Canal +, Henri Guaino, plume de ce... [Lire la suite]