27 juillet 2016

La voyoucratie ne recule devant rien…

Combien de morts faudra-t-il  encore ? Saint-Étienne-du-Rouvray était une commune bien tranquille à dix kilomètres de Rouen en Seine-Maritime. Après la folie meurtrière du 14 juillet à Nice, elle se serait sans aucune doute bien passée d’être citée dans la rubrique des faits divers pour cause de terrorisme. Deux voyous, prétendument terroristes dont l’un sous contrôle judiciaire avec un bracelet électronique, ont pénétré dans une église à la fin d’un office célébré par un prêtre auxiliaire de 84 ans, le père Jacques Hamel,... [Lire la suite]