26 juillet 2014

Drames dans les airs… Tragique semaine

Et BHL mode delirium De la catastrophe du vol MH17 de la Malaysia Airline à la disparition du vol AH5017 d’Air Algeria dont l’épave vient d’être retrouvée dans le nord du Mali en passant par le crash d’un avion à Taiwan, la semaine aura été endeuillée pour bon nombre de familles. Si pour TransAsia Airways, on s’achemine vers une cause liée aux conditions météorologiques, l’enquête sur le crash du vol MH17 a suscité une hystérie  russophobe d’une rare intensité avant même que les éléments de preuves aient été présentés. Pour... [Lire la suite]
22 juillet 2014

Ukraine et chuchotements…

On tue en silence ! Tintin en Amérique contre les gangsters de Chicago (toute ressemblance n'est pas fortuite) Au nom de la Liberté, l’Occident a favorisé la venue au pouvoir d’une extrême droite nationaliste en Ukraine. Une de ses premières mesures a été l’interdiction de la langue russe sur son territoire. Imaginons qu’un gouvernement à Paris ait interdit la langue bretonne en Bretagne ou qu’à Londres le cabinet fasse voter une loi pour mettre fin à l’usage du gaélique dans tout le Royaume, quelle aurait été la réaction des... [Lire la suite]
21 juillet 2014

Le langage non-verbal…

Ou les mensonges dévoilés Dans la guerre des mots, la plupart ne réagissent que sur les propos, s’acharnant sur une phrase ou un argument. Rares sont ceux qui décoderont gestes, postures, regards et attitudes. Coupez le son et observez les interlocuteurs. Apprenez à lire comme on dit entre les lignes et vous ne serez pas déçus. Notre système de communication n’utilise que 7% de langage verbal et 38% de paralinguistique (intonation, rythme, ton, débit, tessiture...). Les 55% restant passent par le langage du corps. Cela signifie... [Lire la suite]
18 juillet 2014

Crash du MH17 : Le missile de Poutine !

Ou comment jouer avec la douleur des autres est ignoble La Chevauchée fantastique - Louise Platt, George Bancroft, John Wayne Entre les tabloïds anglais et le premier ministre australien, la main de la Russie dans la catastrophe du vol MH17 ne fait aucun doute. À moins d’en être les auteurs, les dénonciateurs de la presse ou de la politique devraient se garder de tout commentaire incriminant une partie sans avoir la moindre preuve et avant toute enquête. Qu’un avion de ligne ait été autorisé à survoler une zone de conflit semble... [Lire la suite]