06 mai 2017

Silence !

Ite missa est... La messe est-elle dite ? Ou est-ce la mission... impossible ? Chut ! Taisons-nous. Le silence doit régner jusqu'à dimanche 20h.
Posté par arkantz à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 avril 2017

Ici Radio Berlin…

Les Européistes parlent aux Français   « Une belle tête... mais bien vide ! » Macron ne sera pas le président des Français. Mais le fossoyeur de la France, si nous le laissons faire par ordonnances comme il l'a promis. François Hollande a divisé la France. Macron nous fait croire qu'il veut rassembler les Français. Pour le moment, il n'a convaincu que les laissés pour compte, les oubliés, les bras cassés et les canards boiteux de la politique pour un pitoyable ravalement. Si Brecht était vivant, il nous aurait mis en... [Lire la suite]
28 avril 2017

Chantage électoral… de basse-cour

Le Front républicain ou rien No Pasaran ! V. Giardino - Les aventures de Max Fridman Le résultat du 1er tour de la présidentielle de 2017 a qualifié Emmanuel Macron et Marine Le Pen. L’entre-deux tours a déjà révélé que bon nombre d’électeurs n’avaient pu voter alors qu’ils avaient déposé leurs dossiers en temps et en heure (j’ai personnellement eu deux cas parmi mes proches). Ainsi, il semblerait qu’à Strasbourg 16.042 électeurs radiés, selon les chiffres de la mairie, n’aient pu participer au 1er tour. On arguera de raisons... [Lire la suite]
12 avril 2017

Attention Banksters !

Ou la confiscation du droit des peuples Lu dans la webzine de Capital du 12 avril 2017 : Un duel Mélenchon Le Pen au second tour, la nouvelle hantise des investisseurs. Les banksters s’affoleraient-ils ? La spéculation financière a donné à une engeance d’individus et de groupes un pouvoir de vie et de mort sur l’Humanité. En favorisant le lobbying, la mondialisation et l’austérité économique pour gagner encore plus, cette coterie d’invisibles est devenue au fil du temps un agent déstabilisateur de plus en plus puissant,... [Lire la suite]
27 mars 2017

Méfiez-vous des évidences…

Le 2ème tour ne se gagne pas dans les sondages En 2000, j’avais déposé à la SGDL le manuscrit d’un roman d’anticipation « Le Prince des Faces ». Mêlant ésotérisme et thriller politique, le second tour de l’élection présidentielle que je prévoyais pour 2002 opposait le sortant, dit le Dandy au nationaliste, surnommé le Légionnaire. Dans ma vision, Jacques Chirac affrontait Le Pen, qui dans mon roman dirigeait Parti & Nation. Pour cette fiction, la victoire allait au challenger nationaliste. En avril 2002, ce fut une... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,