27 juin 2017

De Rugy au perchoir...

Ou les 30 deniers des Judas Le recyclage du parti à la rose continue. Le PS, c'est LREM, mâtiné de quelques centristes (désorientés) et de miettes de la droite LR, opportunistes plus qu'opportuns. Les Has-Been muent face à des jeunots qui se font coacher. Valls est en désamour du socialisme. Et le socialisme vomit Valls comme on se débarrasse d'un parasite mortel, égocentrique et intolérant. Il y a en Valls tout autant de National que de Socialisme. Il devrait bien s’entendre avec le résident de la République. Bayrou a rempli son... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 avril 2016

Hé Oh… Ohé…

Du bateau Le président pas encore candidat mais presque a son nouveau fans club « Hé Oh… La Gauche !». Voilà un mouvement dont la dénomination fera date, alors qu’Emmanuel Macron a lancé le sien intitulé « En marche ! » avant de se faire tancer par des manifestants en colère. Qui voudra bien suivre l’un ou l’autre  par  le traditionnel « En voiture, Simone ! », pendant que « Nuit Debout » fait le pied de grue Place de la République. Ce sont des « gens qui n'ont rien dans le... [Lire la suite]
23 janvier 2016

Urgence en État... permanent

Ou lorsque le provisoire perdure À la BBC, le premier ministre Manuel Valls aurait annoncé que l'état d'urgence serait maintenu jusqu'à ce que Daech soit vaincu. La fin de l'état d'urgence serait donc liée à la réalisation d'un événement qu'aujourd'hui personne ne peut connaître ni prédire. Le plus inquiétant est qu'une grande partie de la population se satisfasse de cette situation. Inquiétant à plus d'un titre, en effet la mise en place de l'état d'urgence n'a pas démontré son efficacité. Au regard des manipulations qui, au... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 février 2015

De la dictature en col blanc...

à la Démocratie contestée La fable de la grenouille et de la marmite ne doit pas nous faire oublier le risque qu'encourent nos sociétés à autoriser la perte de leur liberté pour un peu plus de sécurité. Cette recherche de plus de sécurité vient de la peur savamment entretenue par ceux qui jouent sur les ressorts émotionnels de leurs contemporains. Force est de constater que l'exploitation des événements tragiques se sert des différents canaux de communication, à commencer par les médias de masse comme la télévision. Internet est... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 février 2015

Lois, règlements, directives et art. 49-3…

On a coupé les ailes du rêve… Les Ailes du Désir de Wim Wenders (1987) De l’arsenal juridique français et bruxellois aux passages en force constitutionnels ou référendaires, le pouvoir politique quel qu’il soit veut imposer sa propre vision du monde qui n’est pas celle de chacun et n’appartient à personne, si ce n’est à quelques-uns. Que contient réellement la loi Macron pour avoir suscité l’ire des notaires, des avocats, des taxis ou des auto-écoles ? Repos dominical ou bien ouverture le dimanche, la question irrite les... [Lire la suite]
28 janvier 2015

Illusion de l’union dans la désillusion nationale

Le courant serait-il coupé ? Ne coupez pas ! Et pourtant, à la CGT,  ils ont osé. Alors qu’il était en meeting à Audincourt (circuit sans doute), Manuel Valls, qui était venu soutenir Frédéric Barbier à la législative partielle dans le Doubs, s’est retrouvé dans le noir. Pas si Doubs que ça ! Le coupable était la CGT (C’est Généralement Truculent), bien décidée à couper le courant de l’union politique de façade s’étendant d’une gauche à la dérive à une droite mal à droite (ou maladroite, c’est selon). Pour le... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 août 2014

Jamais 203… Pas la Peugeot !

Vers une Valls à 3 temps Les vacances de M. Hulot... ou la viduité de l'exécutif en France (203 au fond) Valls 1, Valls 2, attendons-nous à un Valls 3, à moins d’une dissolution massive. Mais le président normal en aurait-il le courage ? Il n’est pas sûr qu’il y ait pléthore de candidats au poste de premier ministre à gauche comme à droite. De toute façon, serait-ce pire que cette dégringolade du tandem de l’exécutif dans les sondages ? Certes, vous me rétorquerez que les sondages ne veulent pas dire grand-chose, si... [Lire la suite]
25 août 2014

Ça s’en Valls... et ça revient

Tout ça pour de petits riens Le Premier Ministre Valls présente la démission de son gouvernement au Président de la République. Ce dernier reconduit le même M. Valls pour former un nouveau gouvernement. Le tout se fait la dernière semaine des vacances scolaires. La valse des candidats a commencé. Ne seront plus de la partie Arnaud Montebourg qui devrait retourner à son cabinet d’Avocats et Aurélie Filipetti  qui aurait un nouveau projet de roman érotique sous le coude. Taubira y sera, Taubira n’y sera pas ? Et Hamon,... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 avril 2014

On prend les mêmes… on recommence !

Laisse aller… C’est une valse François a dit, Hollande a fait. Manuel Valls a « formé » son gouvernement. En vérité, il s’est plutôt soumis à l’arbitrage présidentiel. La fougue catalane a laissé place au calcul suisse. Les mots seront toujours aussi habilement assénés, mais les maux seront toujours là. Il n’est pas certains que les hommes du président aient les bonnes réponses. Bernard Cazeneuve reste le pompier de service, la « Tombe » se retrouve à l’intérieur. Aurait-il la poigne nécessaire ? À... [Lire la suite]
01 avril 2014

Une grande claque…

Pour une petite Valse Le Congrès d'Ari Folman... Après la Valse de Bachir Sombre Ayrault vient de tirer sa révérence sur 22 mois d’un bilan globalement négatif. Il n’en est pas responsable aux yeux de ses camarades socialo-bobos qui pointent du doigt l’héritage de Sarkozy. On croirait presque qu’ils auraient  découvert un ou plusieurs cadavres dans les placards, mais ce ne sont que ceux de leurs illusions. À force de trop promettre tout et n’importe quoi, Hollande et ses amis ne sont désormais plus crédibles. L’opposition... [Lire la suite]