23 avril 2015

100 ans... De solitude ou presque

Les images sont plus fortes que les mots 100 ans après... les plaies ne sont pas refermées. Le déni continue, obsédant, irréel, cynique. Rien ne se bâtit sur un mensonge d'État et ses complices sont aussi des coupables.   Le Myosotis, c'est le refus de l'oubli. Adopté par les Francs-maçons allemands après la dernière guerre pour honorer la mémoire de leurs frères envoyés dans les camps d'extermination nazis, il a été choisi par l'Arménie pour le Centenaire du Génocide des Arméniens de 1915. C'est un GÉNOCIDE, n'en... [Lire la suite]
21 avril 2015

Génocide Arménien - Sang contre sang / Action Humanitaire - Du 24 avril au 3 mai 2015

COMMUNIQUE     Dans le cadre du centenaire du Génocide des Arméniens, MAFP démarre la campagne de collecte de sang avec l’Établissement Français du Sang Ile-de-France (EFS IdF) du 24 avril au 3 mai 2015. Cette initiative, conçue depuis plus d’un an, est loin d’être une action publicitaire, bien au contraire il s’agit d’un travail de mémoire pour honorer nos martyrs. De 1915 à 1917, plus de deux millions d’Arméniens, d’Assyro-chaldéens, de Grecs-pontiques et de Syriaques furent déportés et massacrés sur leur terre... [Lire la suite]
05 avril 2015

Sang contre sang

Pour que la mémoire ne meure jamais !     Le 24 avril aura lieu la commémoration du Centenaire du Génocide de 1915 dont furent victimes les Arméniens, Assyro-Chaldéens, Grecs pontiques et Syriaques. Avec l'Etablissement Français du Sang Ile de France (EFS-IDF), Mémoire des Arméniens de France pour la Postérité (MAFP) organise une collecte de sang. Sang contre sang est une action humanitaire pour le travail de mémoire.
Posté par arkantz à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 juillet 2014

31 juillet 1914 : Assassinat de Jean Jaurès par Némésis

Jean Jaurès (1859-1914) Professeur et homme  politique français, il est un des chefs de la SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière) fondée en 1905. Il est le fondateur et le directeur du journal l’Humanité dans lequel il écrit des articles remarqués. Jaurès est surtout un défenseur des droits de l’homme. Ainsi lors des massacres des Arméniens dans l’Empire ottoman entre 1894 et 1896, il devait à plusieurs reprises prendre la parole à la chambre des députés. Jaurès décrivait des scènes atroces pour essayer... [Lire la suite]