07 février 2014

Valls lente... Ayrault tique

Une danse à trois temps Off course... Dans la mauvaise direction, Mr President ! Recul, reculade, recadrage, la loi sur la famille n'arrête pas de rebondir. Et si les débiles de la Manif pour tous avaient eu raison, n'en déplaise au rigolo belge de service qui devrait s'occuper de sa Gueuze. Après avoir joué les alchimistes des opposants dans un bel amalgame, le Ministre de l'intérieur se faisait porte-parole du gouvernement. Najat a dû apprécier ! Valls l'a joué valse lente, pas trop viennoise. Adolf, ce n'est pas son truc. Déjà... [Lire la suite]
06 février 2014

Petit cours de mécano social… à trop vouloir démonter

On casse son jouet ! Une alternance politique intelligente serait-elle possible en France ? On peut en douter ! Emploi, économie, retraite, famille, mariage, à trop vouloir en faire et surtout défaire ce qui a était fait, on met en péril tout un ensemble. Une maille à l’endroit, une maille à l’envers, le gouvernement Ayrault tricote. La cohérence gouvernementale est à ce point inexistante que le ministre de l’intérieur se prononce sur les lois de la famille en lieu et place de son premier ministre ou de la ministre... [Lire la suite]
21 octobre 2013

Le cercle de craie caucasien…

Ou le flop médiatique d’un président normal Un sacrifice Brechtien En croyant bien faire, on fait parfois pire. Alors que le dossier administratif dans l’affaire Leonarda met en avant à la fois les mensonges d’un père et le respect du droit dans cette affaire, le président de la République, visiblement ému par le maelström médiatique, a proposé une solution on-ne-peut plus indigne. La France ou la famille, telle a été l’alternative avancée par l’Élysée pour l’adolescente de 15 ans. Entre poursuivre ses études et se séparer des... [Lire la suite]
08 mars 2013

Pépère… Pépère… et Mémère

Ou l’Élysée dans les pantoufles Le droit français use de la notion de bon père de famille pour qualifier une gestion saine et mesurée du patrimoine. On utilisera également la formule de « gestion d'épicier » pour aller dans le même sens. Le familier « Pépère » se rapporte plus à l’idée de mollesse, d’économie pour ne pas dire de non-action au pire. C’est « Pépère » signifie aussi sans danger, sans audace, sans prise de risque, en un mot sans réelle ambition. « Pépère » serait le sobriquet... [Lire la suite]
21 janvier 2013

Bien Mali qui peut dire…

Que la guerre ressoude ce que le mariage pour tous divise Il est pour le moins paradoxal qu’une question de société comme celle du mariage divise alors qu’une intervention militaire loin des frontières hexagonales rassemble. Si paradoxe il y a, c’est que le mariage pour « tous » version édulcorée du mariage homosexuel ne fait pas l’unanimité, malgré les sondages récurrents qui indiqueraient qu’une majorité des Français y soient favorables. La problématique n’est pas celle du mariage lui-même, mais de ce que chacun, dans... [Lire la suite]
15 janvier 2013

L’insoutenable…

Cynisme Le sourire peut être le plus beau des cadeaux, d’autant qu’il est gratuit. Un sourire, c’est un peu de baume au cœur de celui qui souffre. Mais en matière de langage non-verbal, il y a derrière le sourire l’intention de la personne, son sentiment réel. Ainsi, à côté du sourire de façade, hypocrite à souhait, le sourire sincère peut manifester de l’empathie envers celui auquel il s’adresse. Le sourire peut tout aussi être moqueur ou cynique, lorsque, à cours d’argument, l’interlocuteur se contente de montrer son mépris par... [Lire la suite]