27 janvier 2017

Pourquoi je ne fais pas de politique...

Il faut en avoir le cuir ! Voltaire : “ La politique est l'art de mentir à propos.” Le monde politique ne fait pas de cadeaux. S'y frotter, c'est s'exposer ou faire exposer son entourage au pire. Coups bas, mensonges, trahisons et parfois mise à mort en sont les épreuves les plus dures, voire les plus sordides. Rien ne vous sera épargné car lorsqu'on devient gênant tous les moyens sont bons pour vous abattre, au propre comme au figuré. Pour faire de la politique, il faut avoir le cuir solide ou être irréprochable, à moins d'être... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2016

De l’imposture nationale…

À la fausse posture internationale André Santini, député des Hauts-de-Seine et maire d’Issy-les-Moulineaux, a l’art de la formule. Le 18 mai 2006, lors d’une manifestation organisée devant l’Assemblée Nationale, il avait dénoncé « un bal des faux-culs », alors qu’une proposition de loi avait après force atermoiements vu son vote reporté aux calendes grecques après instruction du représentant de l’exécutif. Tout le monde semblait dans la combine pour enterrer une question, risquant de fâcher la diplomatie française avec un... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 avril 2016

Jalousie, bêtise et exaspération…

Et la mauvaise foi des politiques pour toute réponse “L’humain c’est la possibilité de redouter l’injustice plus que la mort” Emmanuel Levinas Limiter Nuit Debout à un simple rassemblement de la jeunesse est tout aussi réducteur que de se focaliser sur l’éviction d’Alain Finkielkraut de la place de la République sous les insultes de quelques excités. L’impopularité du président de la République est au plus haut. S’il était un tant soit peu honnête, il devrait la jouer profil bas. Contesté en 1968, le général De Gaulle avait... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 décembre 2015

Entre amnésie et aveuglement...

La posture du refus suicidaire Le 13 novembre ne nous aurait-il rien appris ? Après les réactions quasi unanimes d'une population traumatisée, celles des dirigeants et de la classe politique ne semblait qu'une collusion de circonstance où ni la résonance d'une Marseillaise ni les postures sécuritaires n'ont réellement fait illusion. En emboitant le pas de l'exécutif par un vote pur et sans tâche pour plus de frappes et moins de liberté, qui le congrès réuni à Versailles croit-il sanctionner ? Le but des terroristes ne... [Lire la suite]
28 mai 2014

É…Copé : L’UMP prend-elle l’eau

Les contes de la campagne Naufrage... ou sauvetage in extremis ? Politique et gros sous ne font pas bon ménage. Après le rejet des comptes de la campagne de 2012 de Nicolas Sarkozy par le Conseil Constitutionnel. L’UMP avait dû demander à ses membres et adhérents de mettre la main au porte-monnaie afin d’éponger les 11 millions d’Euros non remboursés par l’État, dépassement de comptes oblige. La société Bygmalion dont les dirigeants étaient des proches de Jean-François Copé auraient, peut-être sur ordre, gonflé leurs factures... [Lire la suite]
Posté par arkantz à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
27 mai 2014

Du populisme…

Ou l’art de tromper le peuple à la dérive D'un populisme à un autre... Des ruines de l'Europe à une Europe qui court à sa ruine Politique vient de « polis », la cité en grec. La politique est l’art de gouverner la cité. La cité grecque était le centre de l’exercice de la démocratie qu’exerçaient les citoyens, à l’exception des barbares, en d’autres termes ceux qui ne parlaient pas le grec. La démocratie grecque ne reconnaissait donc pas le vote des « étrangers ». La consultation publique ou référendum a fait... [Lire la suite]
27 février 2014

Entre pragmatisme et idéalisme… l’Ukraine déchirée

Les grandes manœuvres ont commencé Ulysse et les sirènes - John William WATERHOUSE (1891) Méfions-nous des raccourcis faciles auxquels la presse et les médias veulent nous faire accroire. En assimilant les « combattants » de la liberté aux pro-européens et les tenants de la répression aux pro-russes ne joue-t-on pas à la dangereuse simplification des genres ? Est-il correct de considérer comme pro-européens, ceux qui ne rêvent que de ce « luxe » que l’occident semblait offrir à ces peuples privés de... [Lire la suite]
26 février 2014

Déferlantes à l’Assemblée… Valls écume

L’UMP écope… Tableau d'Antonio Uria-Monzon En politique, l’homme d’État soit savoir garder son calme en toutes circonstances. Le sang-froid se travaille. Il s’agit d’une posture que beaucoup devraient pouvoir adopter, compte tenu des attaques parfois perfides de leurs contradicteurs. Il n’y a pas qu’à la télévision que le politicien doit savoir se tenir. L’Assemblée nationale est à la politique ce que l’arène est à la tauromachie. L’image n’est pas innocente. Dans un cas comme dans l’autre, on assiste à la mise à mort des idées... [Lire la suite]
20 février 2014

Ayrault de conduite...

Vers la sortie de piste Selon certaines sources (L'Opinion), Jean-Marc Ayrault serait sur le départ. Aucun voyage officiel n'est pourtant prévu. Il s'agirait plutôt de son départ de Matignon. Le couple Ayrault ferait d'ailleurs ses valises. À la veille des municipales qui pourraient, d'après les sondages, s'avérer calamiteuses pour la majorité présidentielle, François Hollande jouerait les Machiavel. Manœuvre politique habile ou tentative désespérée de sauver les meubles, chacun ira de son interprétation. Est-il possible qu'un... [Lire la suite]
06 février 2014

Petit cours de mécano social… à trop vouloir démonter

On casse son jouet ! Une alternance politique intelligente serait-elle possible en France ? On peut en douter ! Emploi, économie, retraite, famille, mariage, à trop vouloir en faire et surtout défaire ce qui a était fait, on met en péril tout un ensemble. Une maille à l’endroit, une maille à l’envers, le gouvernement Ayrault tricote. La cohérence gouvernementale est à ce point inexistante que le ministre de l’intérieur se prononce sur les lois de la famille en lieu et place de son premier ministre ou de la ministre... [Lire la suite]