10 décembre 2013

Identité et culture

Le rejet de l'identitaire Chaque être a son identité propre. Une identité est construite par son histoire personnelle tout autant que par son héritage génétique. Les identités uniques réunies dans le creuset du groupe forment celle de la famille, du groupe ou de la nation. L'individu reste bien l'équation d'identités multiples habillement combinées, qui modelées par le parcours de chacun, donnent une identité particulière. L'identité d'une nation s'est forgée dans la souffrance comme dans les conquêtes. Ces dernières ont pu être... [Lire la suite]
11 novembre 2013

Je nique ta race…

Le racisme se joue à deux Le titre se veut provocateur. Le propos est hélas courant parmi certains de nos contemporains. Nos sociétés manichéennes aiment les oppositions tranchées : le bien et le mal, le blanc et le noir, le vice et la vertu, le riche et le pauvre. Les exemples ne manquent pas. Pour le racisme, c’est un peu la même chose. À l’époque de l’Apartheid, les Africains de couleur étaient mis à l’écart par les Afrikaners, descendants des colons blancs. Il n’y avait pas que les noirs qui étaient considérés comme des... [Lire la suite]
06 novembre 2013

De petits en pains en petits pas…

De Copé à Lamdaoui Le petit pain au chocolat est une viennoiserie appréciée par les petits comme par les grands. Il est vrai qu’il est un peu lourd à digérer, au propre et même au figuré. Des histoires de petits pains, on peut en faire des miettes. En parlant de miettes, pour certains personnages publics ou moins connus du public, le pain au chocolat laissera des traces. Pas seulement de gras bien entendu. Le pain au chocolat de Jean-François Copé aura fait les choux gras de la polémique. Relatant un épisode vécu ou inventé,... [Lire la suite]
02 octobre 2012

Ne Tirons Pas... sur l'ambulance

Elle ne roule déjà plus... Je vous laisse apprécier le sens du roulage Au format Dodge, c'est plus costaud pour affronter la crise... On prend les mêmes et l'on recommence. Enfin presque ! Au concours des petites phrases, les arguments percutent d'un côté comme de l'autre. Quand Cécile Duflot donne des cours de genre, en bon français, Bernard Accoyer lui répond académiquement. On appelle ça se faire torpiller. Chacun criera victoire pour son propre bord. Mais en matière de bordée, l’injure tient la corde. Lorsque le prof Ayrault... [Lire la suite]