06 septembre 2013

Pour défendre leur maternité...

... Les sages-femmes se dévoilent Photo Roland Leclerc Est-ce vraiment tolérable ? En 1975, la France comptait 1379 maternités. Il en reste 553 aujourd’hui. Le 18 mai 2009, la maternité Jean Rostand d’Ivry-sur-Seine fermait définitivement ses portes. Dès 2001, beaucoup d’entre nous avaient signé une pétition pour son maintien. Il est vrai qu’avec la naissance de son enfant dans cet établissement et les excellentes conditions dans lesquelles le nouveau-né avait été accueilli laissaient la plupart désappointés par le sort qui lui... [Lire la suite]
26 avril 2013

La charrue avant les bœufs…

Ou comment se tromper de cap ! Ne fallait-il pas consulter le pendule ? Erreur de tactique, confiance aveugle dans les sondages ou tout simplement mauvais cap choisi, le président normal appelle à l’apaisement après le maelstrom provoqué par le débat sur le mariage pour tous. L’adage populaire parle de charrue et de bœufs et, en toute logique, François Hollande a oublié ses classiques. Il a pourtant fréquenté un milieu rural, en tant que maire de Tulle, à caresser le cul des vaches à l’instar de Jacques Chirac. Mais, il faut... [Lire la suite]
03 janvier 2013

Des 13 desserts aux 3 résolutions…

De petits vœux et puis s’en vont ! Jusqu’à la dernière minute, avant le douzième coup de minuit le 31 décembre 2012, le monde de la finance aura tremblé. Il aura fallu que les deux chambres du Congrès américain tombent d’accord pour éviter la collision avec le mur budgétaire, source de récession. En Europe, Angela Merkel aura gratifié le peuple allemand d’une soupe à la grimace, quelque peu churchillienne, alors que notre « ravi » national voit le même monde avec ses lunettes roses. Tout en considérant ses... [Lire la suite]
27 juillet 2012

Mieux vaut…

Un nanar de première... Être riche et bien portant que fauché et mal foutu Ce titre d’un film de Max Pécas pourrait hélas traduire la situation de beaucoup de Français en matière de santé. Sans une bonne mutuelle, les soins dentaires ou ophtalmologiques sont remboursés une misère par la sécurité sociale. Or sans une dentition irréprochable ou une vue de lynx, il est difficile de vivre. Depuis des décennies, on met en avant le trou, que dis-je le gouffre de la Sécu. Comme tout cela fonctionne ? Née après la guerre sur... [Lire la suite]