09 janvier 2015

Le jour d'après

Pour une nouvelle ère du vivre ensemble La violence ne se résoudra pas par la violence. Le prix de la vie est bien trop précieux pour se permettre de la jouer à pile ou face par le macabre du massacre organisé par des cerveaux malades. La banalisation de l'horreur médiatisée sur nos écrans rend virtuelle les valeurs humaines du respect et de la tolérance envers ses frères humains. Non pas cet autre abstrait que l'on peut confondre avec une identité imaginaire. Ceux qui ont connu la guerre et l'exil ne peuvent que mieux... [Lire la suite]
02 juillet 2012

Touche pas à mes gosses…

Ceux des autres je m'en fous !     La génération Mitterrand avait lancé le « Touche pas à mon pote », slogan de l’Association SOS Racisme dont le leader charismatique fut Harlem Désir, homme au prénom prédestiné puisque son prénom nous renvoyait dans le célèbre quartier noir de New-York. Le désir, il n’en avait qu’un seul, et d’autres avec lui comme le pote Jack, que tous les hommes soient frères alors que montait en puissance le racisme et l’antisémitisme, porté par certains partisans de l’extrême-droite.... [Lire la suite]